top of page

Rapide Peyruis



Peyruis se nomme Peiruís en provençal. Son nom viendrait de Petronius ruit, consul romain tombé dans une embuscade.

Ce dernier dimanche pas de traquenard tendu par Jean Marc Chich l'organisateur du tournoi.

Une cinquantaine de bretteurs sur 64 cases, dont 10 de Gap,répondant à son appel, se sont rencontrés dans la grande salle des fêtes du village.

8 rondes au menu sous la houlette arbitrale de Dominique Gaude.

Camel Lorenzo , déjà vainqueur au rapide Gap, l'emporte au départage.

Chez les Gapençais, Christian Mariga, remporte le prix chez <1600 et Stephen Gjuraj de même chez les Vétérans.
























26 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page